Parois ravinées d’un cratère dans Terra Cimmeria
NASA/JPL/L’Université d’Arizona
Parois ravinées d’un cratère dans Terra Cimmeria
ESP_028651_1370
Anglais   Espagnol 

twitter  •  facebook  •  google+  •  tumblr
Ceci est l’image (la plus grande partie) d’un cratère dans les montagnes du sud à approximativement 43 degrés de latitude sud. Il se situe dans la zone de Mars où des volatils tels que l’eau et le dioxyde de carbone subissent une activité saisonnière telle que la sublimation (le passage d’une glace solide à un gaz) et la déposition (l’opposé : le passage d’un gaz à un solide).

Les parois sont marquées par des ravins et des caractéristiques associées, et la variété de leurs formes autour des parois du cratère est intéressante. Sur la paroi nord il y a relativement peu de ravines dans la paroi lisse, mais elles sont longues et droites. Sur la paroi occidentale (à gauche), les pentes supérieures sont incisées de ravines mais les parois inférieures semblent couvertes de lobes ou des séries de matériaux qui ont pu être transportés en bas du ravin.

Le long de l’arc de la paroi sud, il y a au moins une crête horizontale claire indiquant l’emplacement d’une couche résistante à l’érosion mise à nu dans le sous-sol, nous permettant de voir, dans la paroi du cratère, quand le cratère s’est formé ; ici les ravines sont courtes et droites. Les différentes formes ont probablement à voir avec les processus qui ont initié la formation du ravin (que ce soit lié à l’eau ou au dioxyde de carbone gelé, ou à la glace ou autre), les matériaux transportés (sol sec, roches, glace, ou peut-être même de l’eau), et les conditions rencontrées par les différentes parois du cratère (par exemple la quantité de lumière solaire, la raideur de la pente, l’exposition de la couche dans la paroi sud.).

Le centre du cratère apparaît remplit de matériaux épars, dans celui-ci des lignes parallèles sont également visibles. L’orientation de ces crêtes est généralement parallèle à la paroi du cratère.
A la base de certaines parois, des crêtes (pas nécessairement rectilignes) peuvent également être vues. Ces crêtes représentent probablement l’accumulation de matériaux à la base de la pente de la paroi du cratère. Avec plusieurs périodes de mouvements de matériaux descendant la pente et créant ces crêtes, une par une, les crêtes sont poussées et compactées plus loin vers le centre du cratère, formant certains des motifs linéaires dans le centre du cratère.

Ce cratère a été photographié plusieurs fois et continue d’être surveillé pour mieux comprendre quel rôle l’eau et le dioxyde de carbone gelé et les glaces peuvent jouer dans la formation des ravines.

Traduction : Henri-Vincent Labbé
 
Date de l’acquisition
05 septembre 2012

Heure locale sur Mars
3:45 PM

Latitude du centre
-43°

Longitude (Est)
159°

Distance du site visé
252 km

Échelle de l’image originale
25 cm/pixel (avec un binning de 1 x 1) donc les objets d’environ 76 cm sont résolus

Échelle de la projection
25 cm/pixel

Projection cartographique
Rectangulaire (et le Nord est en haut)

Angle d’émission


Angle de phase
69°

Angle d’incidence de la lumière
70°, avec le Soleil environ 20° au-dessus de l’horizon

Longitude du Soleil
167°, été du Nord
JPEG
Blanc et noir
projeté  sans projection

Couleur IRB:
projeté  sans projection

Couleur combinée IRB:
projeté

Couleur combinée RGB:
projeté

Couleur RGB:
sans projection

JP2 pour télécharger
Blanc et noir:
projeté (650 MB)

Couleur IRB:
projeté (378 MB)

JP2 EXTRAS
Blanc et noir:
projeté  (252 MB)
sans projection  (436 MB)

Couleur IRB:
projeté  (94 MB)
sans projection  (341 MB)

Couleur combinée IRB:
projeté  (163 MB)

Couleur combinée RGB:
projeté  (154 MB)

Couleur RGB:
sans projection  (338 MB)
Etiquettes pour les images
Blanc et noir
Couleur
Couleur combinée IRB
Couleur combinée RGB
Images EDR

Faire glisser les liens pour HiView; ou cliquer pour télécharger.

NB
IRB : infrarouge–rouge–bleu
RGB : rouge–vert–bleu

Politique générale d’usage
Toutes les images HiRISE sont libres pour le public pour utilisation personnelle ou professionnelle. Si vous êtes un agent de publicité, nous vous demandons cette attribution:
Image: NASA/JPL/University of Arizona (ou L’Université d’Arizona)

Addendum
Le Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA est responsable de diriger la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. L’appareil a été construit par Ball Aerospace & Technologies Corp, et sa fonctione est contrôlée par l’Université de l’Arizona.